Le maintien des prairies permanentes dans un bon état tant dans le système conventionnel qu’en agriculture biologique – 21/03/2013

Tout au long de l’année, la prairie subit des contraintes et des agressions (sécheresse, humidité excessive, piétinement, surpâturage…) dont il est nécessaire de corriger les effets par un entretien, afin d’obtenir au printemps suivant, une herbe de qualité et, par-là même, préserver la longévité du couvert. Ebouser, étaupiner, émousser, niveler, aérer, rouler, éliminer les adventices, favoriser le tallage des graminées, disperser la fumure organique, faucher les refus, réaliser un sursemis, la liste des opérations susceptibles d’être réalisées sur prairie est longue ! De plus, les techniques de pâturage (tournant, continu, au fil,…) ou de fauche (foin, ensilage) et les hauteurs de coupe qui y sont associées, influencent directement la productivité et la qualité des fourrages récoltés.

Cette conférence vous permettra de faire le point sur les bonnes pratiques pour maintenir vos prairies en bon état et poser toutes vos questions. Elle sera donnée par Sébastien Crémer, de l’asbl Fourrages Mieux.

Public : agriculteurs, autres personnes intéresséesprairie

Quand ? le 21 mars 2013 à 19h30

Où ? A la Maison du Parc naturel (rue d’Avignon, 1 à Nismes)

Entrée gratuite et verre de l’amitié pour clôturer la séance.

N'hésitez pas à poster un commentaire sur cet article...

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s