Des alternatives aux plantes invasives

brochure - alternatives aux invasivesDepuis des siècles, des plantes exotiques sont importées par l’homme des quatre coins du globe. La plupart de ces espèces ne posent aucun problème. Toutefois, une faible proportion d’entre elles représente une menace sérieuse pour l’environnement. Utilisées chez nous  pour l’ornement, elles grandissent très vite, se dispersent facilement et prolifèrent de manière incontrôlable. Échappées des jardins, elles s’installent dans les milieux naturels et s’étendent au détriment des espèces indigènes. Les plus connues se nomment berce du Caucase, balsamine de l’Himalaya ou encore renouée du Japon. Elles se trouvent partout ! Qui sait, sans le savoir, vous en avez peut-être même dans votre propre jardin.

Techniques de gestion, alternatives, code de conduite… Plusieurs documents sur le sujet vous sont proposés sur notre site et à la Maison du Parc. N’hésitez pas à les consulter !

N'hésitez pas à poster un commentaire sur cet article...

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s