Halte aux déchets sauvages : Le Parc naturel n’est pas une poubelle ! (2014)

Tous les espaces publics devraient être propres, et a fortiori ceux d’un Parc naturel, lieu touristique reconnu pour sa biodiversité et ses beaux paysages ! Cette reconnaissance est parfois entachée par la présence de déchets sauvages dus à la négligence des habitants, mais aussi des nombreux touristes.

Aussi, le Parc naturel Viroin-Hermeton s’est-il lancé dans un nouveau projet intitulé « Le Parc naturel n’est pas une poubelle », subsidié par le Département du Sol et des Déchets (Service Public de Wallonie) de la Direction générale opérationnelle de l’Agriculture, des Ressources naturelles et de l’Environnement (DG03) avec le Fonds Fost Plus. En effet, le Parc naturel a vu son programme d’actions retenu lors de l’appel à projets « Halte aux déchets sauvages – àlapoubelle », qui vise à prévenir, réduire et gérer les déchets sauvages. Au total, c’est un subside de près de 14 000 euros qui y est consacré.

Mais qu’appelle-t-on « déchets sauvages » ? Il s’agit de déchets diffus abandonnés ou produits par négligence par un individu, à ne pas confondre avec un « dépôt sauvage » ou « dépôt clandestin », qui consiste en un acte prémédité pour éviter de payer le coût de l’élimination des déchets produits (coût d’une taxe ou d’un sac payant par exemple) ou par méconnaissance des filières d’élimination ou de valorisation existantes.

durée de vie des déchets

Les actions menées par le Parc naturel s’étalent sur un an, de mai 2014 jusqu’en avril 2015. Différentes opérations sont prévues, avec pour objectif l’amélioration du cadre de vie (en ce compris l’environnement) du Parc naturel en luttant contre la pollution induite par les déchets sauvages.

Car il vaut mieux prévenir que guérir, les actions concernent majoritairement la prévention grâce à l’éducation des enfants, la sensibilisation de demandeurs d’asile qui ne sont pas familiarisés avec nos politiques en matière de déchets, la sensibilisation des habitants et des touristes, l’information des propriétaires de chiens pour encourager la propreté canine, …

En effet, parmi les problèmes soulevés par les ouvriers communaux, le plus dérangeant est véritablement les déjections canines. Imaginez-vous débroussailler en terrain miné… Pour pallier au problème, plusieurs aménagements en faveur des propriétaires de chiens vont être réalisés. Saviez-vous qu’il existe 5 canisites dans le parc communal de Nismes ? La plupart des passants ne les voient même pas ou ne savent pas à quoi ils servent. Une remise en ordre de ces « toilettes pour chiens » va être effectuée par le Service Travaux de l’Administration communale. De plus, une signalétique adaptée va également être placée par le Parc naturel afin de les rendre plus visibles. En outre, le Parc naturel installera prochainement trois distributeurs de sachets biologiques pour déjections canines installés dans plusieurs lieux problématiques (Place Châtillon à Nismes, parc communal de Vierves, le troisième site reste à déterminer), en accord avec la commune. Le collège, dans la foulée, projette également d’en installer deux autres fin 2014 et début 2015.

distributeur

Parce que les enfants sont les citoyens de demain, parce qu’ils apprennent plus vite et parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, un autre volet du programme est l’éducation aux gestes « propres ». Des animations seront proposées gratuitement aux écoles de Viroinval lors de la prochaine année scolaire : c’est dès le plus jeune âge qu’il faut adopter les bons gestes. Elles seront aussi proposées aux enfants de Maison des Jeunes. Une animation a déjà eu lieu avec les enfants du Plan de Cohésion Sociale.

reech

Pour les demandeurs d’asile, deux ateliers sont organisés les 29 juillet et le 20 août afin de voir ensemble la problématique des déchets sauvages, le tri, les solutions. Ces deux journées sont ouvertes à tous les citoyens et bénévoles qui désirent nous aider à préserver un environnement de qualité et découvrir les résidents du centre d’accueil des réfugiés. Pour participer ou recevoir plus d’informations, contactez le Parc naturel (Arielle Guillaume).

Un troisième volet concerne la sensibilisation du grand public et comporte différentes actions : création d’un autocollant via un concours, panneaux des comportements à adopter (tenir son chien en laisse, marcher sur les sentiers…) ou à éviter (faire du feu, jeter ses déchets…) en pleine nature au départ des promenades du parc naturel, le tout clôturé par une exposition-choc en fin de projet qui fera le bilan des actions, lors de la Semaine de la Propreté de 2015.

Pour en savoir plus sur l’appel à projets « alapoubelle » : http://www.alapoubelle.be/fr/presentation.

logo-alapoubelle

2 réponses à “Halte aux déchets sauvages : Le Parc naturel n’est pas une poubelle ! (2014)

  1. Pingback: Opération "Le Parc naturel n’est pas une poubelle" : appel à volontaires | Parc naturel Viroin-Hermeton·

  2. Nous sommes en 2015 ….pourtant rien n’à changé. Habitant un magnifique village du Viroinval, à ce jour rien n’à été mis en oeuvre pour inciter les touristes, les réfugiés, les sportifs , nos jeunes…. à se délester de leurs « déchets » dans des endroit prévus à cet effet. Pas de poubelles publics (si ce n’est nos jardins ou les fossés…) et quand on en trouve une, loin du village dans une aire de repos, trop petite elle débordé littéralement, Pas de sanitaires publics (si ce n’est nos portes de garage, façade et autres…), ….
    Pourtant ce serait si facile de contribuer à sauvegarder notre patrimoine.

N'hésitez pas à poster un commentaire sur cet article...

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s