Migration des batraciens 2019 : futures opérations de sauvetage !

Photos (C) Anne Lambert

Ça y est ! C’est parti, les migrations de nos amis batraciens commencent ! Avec pas mal d’avance cette année, direction les mares et les étangs qui les ont vu naître. En effet, dès que les conditions climatiques sont favorables à la fin de l’hiver (températures nocturnes supérieures à 7°C), de très nombreux individus parcourent plusieurs kilomètres dans l’optique de se reproduire à leur tour… Malheureusement, nos routes et autres voies de communication représentent souvent de terribles barrières pourtant obligatoires à franchir, et en Belgique, des routes il y en a et pas qu’un peu !

Sachez que la Belgique est le deuxième pays européen le plus fragmenté*. Ceci s’explique notamment par un aménagement du territoire principalement axé sur le transport automobile et qui fait de la Wallonie une des régions d’Europe avec la plus grande densité de réseaux de transports.

*La fragmentation consiste en la division des paysages naturels en petits morceaux isolés séparés les uns des autres par des infrastructures humaines.

Fini les grandes zones naturelles auparavant continues. Les habitats aquatiques et terrestres nécessaires à la vie des batraciens se retrouvent donc très souvent séparés les uns des autres par une ou plusieurs routes. Dès lors, chaque année de très nombreux batraciens (plusieurs dizaines de milliers) meurent sur les routes, et rarement de manière délicate…

Alors, pour éviter cela, TOUT LE MONDE peut AGIR ! Comment ?!

  • Tout d’abord, simplement en levant le pied à proximité des zones à risques que vous connaissez et où vous observez de nombreux batraciens sur la route. Sous la barre des 30km/h, vous pourrez facilement éviter nombre d’entre eux et éviter les effets d’aspiration sous votre véhicule résultant dans une collision fatale entre ces petites bêtes et votre bas de caisse. Pour votre sécurité, n’hésitez pas à allumer vos feux de détresse.
  • Ensuite, vous pouvez vous investir davantage en participant aux opérations de sauvetage organisées par divers bénévoles. De la sorte, en consacrant quelques heures de vos soirées vous pourrez sauver de nombreuses vies en aidant les batraciens à traverser nos routes. Ces opérations de sauvetage sont renseignées sur le site www.batraciens.be .

C’est dans le cadre de l’organisation de pareilles opérations que le Parc naturel Viroin-Hermeton vient vers vous et à besoin de vous !

Si vous êtes habitants de Viroinval et que :

  • Vous connaissez des sites de traversée dangereuse pour nos amis batraciens sur le territoire de la commune ? Merci de nous les renseigner en commentaire de ce post ou par e-mail à l’adresse suivante tom.baudoux@pnvh.be. Par là il nous sera possible dans le futur d’adopter une stratégie la plus efficace possible afin de protéger les populations de batraciens sur notre territoire d’action actuel.
  • Vous désirez aider lors de futures opérations de sauvetage ?  Merci de nous contacter également par e-mail en nous faisant part de votre intérêt et en mentionnant votre nom et prénom, votre adresse et un moyen de contact (e-mail/téléphone). De cette manière, nous pourrons vous prévenir rapidement lors de l’organisation dans un futur proche d’opérations de sauvetage sur le territoire du Parc naturel !

Nous vous remercions d’avance pour l’aide que vous apporterez à la sauvegarde de ces petits animaux faisant partie de notre patrimoine naturel et essentiels à l’équilibre de nos écosystèmes !

Infos supplémentaires :
Tom Baudoux,
Chargé de missions au Parc naturel Viroin-Hermeton
060/39.17.90 (les lundis et jeudis)
tom.baudoux@pnvh.be

Sources :

N'hésitez pas à poster un commentaire sur cet article...

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s