Flash projet : Murs végétalisés durables – un projet pilote pour le développement des zones urbaines du Parc !

(c) Tom Baudoux 2018, Murs végétalisés pilotes à Gembloux Agro-Bio Tech

A la bergerie « Rolinvaux », située à Olloy-sur-Viroin, les petites mains s’activent et les aménagements se succèdent… En effet, cet ancien bâtiment restauré durant le projet LIFE « Haute-Meuse », est voué à devenir un espace de démonstration « grand public » centré sur la nature au jardin ! Objectif ? Mettre en avant des pratiques favorables pour l’accueil de la biodiversité dans vos écrins de verdures, à la campagne mais égalent dans un contexte bien plus anthropisé tel que celui des villes.

Et oui, bien que votre Parc soit essentiellement recouvert de grandes zones naturelles à la biodiversité préservée, il est également le théâtre du développement de voies de communication importantes telles que la nouvelle E420 et les zonings commerciaux qui vont avec.

(c) Bspace, vue aérienne du zoning de Mariembourg

Dès lors, afin de défragmenter nos paysages, il est important de faire de nos villes et zonings non des barrières mais bien des maillons du réseau écologique. Une solution reprise parmi les plus évidentes ?! La végétalisation !

Cependant, qui dit « ville » dit souvent manque d’espace et sols imperméabilisés. Il faut dire que nos villes européennes sont bien souvent très anciennes et que l’accueil de la biodiversité en leur sein est un concept récent…. Alors, pour palier à ces manquements d’aménagement, les nouvelles infrastructures vertes urbaines font leur entrée : les toitures et murs végétalisés ont l’avantage de permettre la valorisation efficace de grandes étendues jusqu’alors inutilisées !

Voilà, en résumé très (très) condensé, les raisons qui ont poussé votre Parc naturel à travailler depuis l’année dernière à la mise en place de murs végétalisés pilotes sur le site de la bergerie. Bien joli tout ça, nous direz vous, mais au fond, c’est quoi un mur végétalisé ? Et bien par mur végétalisé, nous entendons « l’ensemble des systèmes permettant la végétalisation de surfaces verticales quels que soient leurs types (façades, murs de soutènement, écrans de bords de routes…) ».

« Ah d’accord ! Ce sont donc ces superbes façades qui s’apparentent davantage à un délire d’architecte qu’à quelque chose d’utile tant elles ne sont actuellement pas durables ?! »
A cette question, nous vous répondrons évidement par… UN NON !

Les systèmes traditionnels de murs végétalisés fonctionnent sur le principe de l’hydroponie : absence de substrat vrai, flux réguliers d’eau et de matières nutritives. Associés à un choix incohérent de végétaux horticoles/exotiques, le résultat se solde rapidement par un échec !

En effet, les murs végétaux ici imaginés sont d’un genre nouveau et conçus sur base de recherches récentes menées à Gembloux Agro-Bio Tech (ULiège) dans le cadre d’un mémoire de fin d’études réalisé au sein de l’unité Biodiversité et Paysage de la faculté. Ces dispositifs se veulent donc le plus durables possible (minimisation des interventions humaines, usage maîtrisé de l’eau, récolte de l’eau de pluie…) et le plus accueillants possible pour notre biodiversité locale (végétalisation uniquement au départ d’espèces indigènes et écologiquement cohérentes par rapport aux milieux environnants). Vous l’aurez remarqué, l’accent est donc bel et bien mis sur la biodiversité car, malheureusement, sa prise en compte dans la conception de ces nouvelles infrastructures vertes n’est encore qu’a ses balbutiements au contraire de l’étude de leurs nombreux autres avantages tels que l’isolation des bâtiments (thermique et acoustique), la régulation des flux d’eau urbains, etc…
(Pour en savoir plus : accès au mémoire, News biodiversité et paysage 1, News biodiversité et paysage 2 ).

(c) Tom Baudoux 2018, Murs végétaux pilotes à Gembloux Agro-Bio Tech

Si 2019 était à la réflexion, 2020 est à la conception ! Verront donc prochainement le jour à la bergerie :

  • un dispositif Green Walls (végétaux enracinés à même le mur via système spécifique) de 4,6m² orienté Nord et recouvert d’une végétation indigène inspirée des érablières de ravins;
  • un dispositif Green Walls (végétaux enracinés à même le mur via système spécifique) de 2,3m² orienté Ouest et recouvert d’une végétation indigène inspirée de nos écosystèmes phares : les pelouses sèches sur calcaire;
  • un dispositif Green Façades (végétaux grimpants, enracinés le plus souvent au sol) orienté Est et composé d’un treillage permettant le développement de Chèvrefeuille des bois, couplé à du Lierre grimpant à même la façade;

Les structures étant montées, la végétalisation aura lieu dès ce printemps !

Vous allez sûrement nous dire que, sur le plan purement écologique et biodiversité, l’installation d’un mur végétal dans un site comme celui de la bergerie à Olloy n’est pas réellement pertinent. L’endroit ne peut en effet être qualifié d’urbanisé et les milieux naturels avoisinants suffisent amplement à l’accueil de la biodiversité. Nous ne pourrons que vous donner raison ! Cependant, les objectifs de ces murs végétalisés pilotes sont autres que d’améliorer le potentiel biodiversité de ce site en particulier ! En effet, par ce projet nous voulons avant tout :

  • Prôner par la démonstration :
    • l’intérêt de ce genre de dispositif pour la biodiversité et le milieu anthropisé;
    • l’intérêt/l’esthétisme de la flore indigène dans les aménagements humains;
  • Inciter au recours à ces infrastructures (murs verts et toitures vertes) dans :
    • de futurs projets de construction/rénovation ;
    • le développement futur des zonings commerciaux sur le territoire du Parc naturel étendu (Couvin et Philippeville, le long de l’E420).

Et il semblerait qu’avant même d’être entièrement finalisé, le projet porte déjà de petits fruits ! En effet, une première végétalisation in-situ pourrait potentiellement être étudiée en concertation avec le BEP Essaimage pour le bâtiment du Coworking E420 sur le Zoning de Mariembourg !

A suivre donc !

Plus d’infos ?
Tom Baudoux, chargé de missions PnVH
tom.baudoux@pnvh.be

(c) Tom Baudoux 2018, Murs végétalisés pilote à Gembloux Agro-Bio Tech

Une réponse à “Flash projet : Murs végétalisés durables – un projet pilote pour le développement des zones urbaines du Parc !

  1. Génial mon fils!!! Tes articles sont super rédigés Trop fière D’être ta tite mum depuis 25 ans ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

    Envoyé de mon iPad

    >

N'hésitez pas à poster un commentaire sur cet article...

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s